Commission énergie du Parti communiste français

Commission énergie du Parti communiste français
Accueil
 
 
 
 

Réflexions sur l’électricité par J. Y. GUEZENEC (03/12/2014

Dans l’Huma du 3 novembre, sous le titre “Facture EDF le coup de bambou”, Thomas Lemahieu nous apprend que les tarifs règlementés du kWh pour les particuliers augmentent de 2,5 %1 à compter du 1er novembre après une hausse de 5 % en 2013. Quasi simultanément on a appris que le gouvernement avait décidé de laisser inchangé, à 42 euros, le prix auquel EDF est tenue de revendre à ses concurrents le MWh d’une partie de son électricité d'origine nucléaire (ARENH)2. Ce prix est resté inchangé depuis sa première mise en application en juillet 2011, date depuis laquelle les particuliers ont vu, globalement, tous postes compris, leur facture augmenter de 9 %. Cette obligation de vente découle de la loi NOME (Nouvelle Organisation du Marché de l'Électricité) de décembre 2010.

 

En dehors de la constatation, maintenant banale, qu’il y a deux poids deux mesures, c’est à dire que le système est plus prompt à faire payer les particuliers que les possesseurs du capital, cet évènement me paraît être une bonne occasion de revenir sur les conséquences de la complète libéralisation du secteur de l’électricité en France.

1 Cette hausse de 2,5 %, nous apprend Le Mahieu, n’est pas suffisante pour les concurrents d’EDF groupés dans l’association « Anode » où l’on trouve Lampiris, Planète OUI et Poweo-Direct Energie.

2 Pour « Accès régulé à l’électricité nucléaire historique »

 

Il y a actuellement 1 réactions

  • Petit problème "informatique"

    Comment accède-t-on à l'ensemble du texte (et de ses annexes) fort intéressant de Jean-Yves GUEZENEC ? [J'ai eu le privilège de le recevoir par ailleurs ...]

    Par Jean-Michel GAMA, le 02 janvier 2015 à 09:32.